Kalo te përmbajtja

sidi bou said chambre ambar

Listimi "Dhomë private në strukturë me fjetje dhe mëngjes" ofrohet nga pritësi Mounir
2 vizitorë1 dhomë gjumi2 krevate1 banjë më vete
Pritës me përvojë
Mounir ka 26 recensione për ambiente të tjera.
Dar el Fell : galerie d’art et chambre d’hôtes
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Coup de cœur pour cette adresse de charme située à deux pas du café des Nattes qui propose quatre chambres d’hôtes dans une maison ancienne

Gjëra të tjera që vlejnë të përmenden
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Célèbre pour son extraordinaire lumière qui a attiré de nombreux peintres, ses maisons blanches ponctuées de bleu et ses cafés mythiques, Sidi Bou Saïd est un lieu magique. Visite d’un village situé à une vingtaine de kilomètres de Tunis.

Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
De par sa situation dominante à quelques kilomètres de Carthage, la colline que l’on désignait par « Phare de Carthage », bien avant que n’existe le village de Sidi Bou Saïd, servait de point d’observation et de forteresse. Les Phéniciens y fondèrent une ville quelque huit siècles avant J.-C.


Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
La colline a conservé sa fonction de point de surveillance à travers les siècles et c’est ici même que s’installa, à la fin du 12e siècle, Aboud Said, venu rejoindre sa garnison, avec pour mission de protéger l’Islam des invasions extérieures.

Adepte du grand soufi Abou Madian, Aboud Said, qui avait suivi les enseignements des maîtres de la grande mosquée de Zitouna, appréciait également l’endroit pour prier et méditer. De nombreux ascètes suivirent son exemple même longtemps après sa disparition.

Au début du 19e siècle, Hussein Bey fit ériger la mosquée Zaouia dans laquelle il intégra le tombeau d’Abu Said. Plusieurs familles de la bourgeoisie de Tunis suivirent le mouvement en faisant construire de luxueuses villas pour y passer l’été et c’est à la fin du 19e siècle que le village, devenu commune, pris officiellement le nom de « Sidi Bou Said ».


Spiritualité et culture
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Séduit par le lieu, le Baron Rodolphe d’Erlanger, banquier britannique d’origine allemande, s’y installa en 1912 pour construire un somptueux palais aux éléments décoratifs andalou-maghrébins soulignés de blanc et de bleu.

Passionné de musique, de littérature et d’art, il y organisa des rencontres musicales et littéraires.

Après sa disparition en 1932, l’ensemble de ses biens furent légués à la Tunisie.

Aujourd’hui, son palais, rebaptisé « Ennejma Ezzahra », abrite une belle collection d’instruments de musique et propose des animations musicales abolissant les frontières géographiques ou de genre, en proposant aussi bien du chant lyrique arabe que de la musique électronique ou de la musique de chambre.

Nombreux ont été les artistes et les écrivains à tomber sous le charme du lieu, parmi lesquels Chateaubriand, Lamartine, Flaubert, André Gide, Colette ou encore Simone de Beauvoir. En 1914, lors de leur voyage d’étude en Tunisie, Paul Klee et August Macke ont été émerveillés par la lumière et l’harmonie de couleurs de Sidi Bou Saïd.

Sidi Bou Saïd aujourd’hui
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Le village a conservé sa tradition de lieu de rencontre culturel et artistique.

Même s’il est littéralement pris d’assaut en été, une période donc à éviter dans la mesure du possible, Sidi Bou Saïd demeure un lieu unique, par ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On y vient pour sa lumière exceptionnelle, la beauté de ses rues pittoresques soulignées de bleu et de blanc, sa vue époustouflante sur toute la baie de Tunis et ses célèbres cafés.

Il y a bien sûr l’incontournable « café des Nattes », situé en plein cœur du village, lieu de rencontre des étudiants et des artistes depuis toujours, où l’on sert, toujours sur les traditionnelles nattes placées à même le sol, le fameux thé de menthe aux pignons.

Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Le décor maure ne semble pas avoir changé depuis que Gustave Flaubert, Chateaubriand ou plus tard Georges Bernanos ou Simone de Beauvoir y venaient refaire le monde.

Ouvert dans les années 1960, le « café Sidi Chaabane », plus connu des francophones, sous le nom de « café des Délices » depuis que Patrick Bruel l’a immortalisé dans l’une de ses chansons, offre, depuis ses terrasses échelonnées, une vue panoramique sur la baie et le petit port de plaisance en contrebas.

Il vaut la peine de monter encore un peu jusqu’au petit cimetière où repose Sidi Dhrif, à qui doit d’avoir répertorié les différents types de musique malouf. De là, on peut également apercevoir le minaret de la mosquée Zaouia.


Dar el Fell : galerie d’art et chambre d’hôtes
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Coup de cœur pour cette adresse de charme située à deux pas du café des Nattes qui propose quatre chambres d’hôtes dans une maison ancienne transformée en galerie d’art où sont exposées les œuvres du maître des lieux, Mounir Letaif.

Vous aurez très certainement le plaisir de le voir peindre ou recevoir ses amis artistes. Et lorsqu’il lâche ses pinceaux, c’est pour se mettre aux fourneaux et concocter de délicieuses spécialités tunisiennes. Une belle adresse qui est également l’occasion idéale de s’initier à la vie et aux traditions tunisiennes.

Dar el Fell
3 bis rue Korsi Essoleh
2026 Sidi Bou Saïd
Tél + (PHONE NUMBER HIDDEN)

Texte et photos © Christine Ansermet

Informations:
Office National du Tourisme Tunisien: (URL HIDDEN)

Çfarë ofron ky ambient

Wi-Fi
Parkim pa pagesë në zonën përreth
TV me televizion kabllor standard
Lavatriçe
Tharëse rrobash
Ajër i kondicionuar
Lejohet lënia e bagazheve
Tharëse flokësh
Lejohet duhani
I padisponueshëm: Alarm monoksidi karboni

Zgjidh datën e regjistrimit

Shto datat e udhëtimit për të marrë çmimin e saktë
Regjistrimi
Shto datën
Çregjistrimi
Shto datën

1 recension

Ku do të jesh

Carthago, Tunis, Tunizi

Ofrohet nga pritësi Mounir

U bë anëtar në shkurt 2014
  • 27 recensione
c est une maison ancienne que j ai acheté et que j ai transformé en maison d’hôtes atelier de peinture et galerie d art étant moi même artiste peintre qui cherche surtout la communication séjourner à la maison d’hôte dar el fell c est vivre dans une galerie d art avec un peintre connu et coté;dans un des plus beaux village de la méditerranée est un vrai luxe.la terrasse de la maison a une vue magnifique sur toute la baie de tunis ça donne la sensation de vivre dans une carte postale avec un paysage vivant qui change tout les jours.
c est une maison ancienne que j ai acheté et que j ai transformé en maison d’hôtes atelier de peinture et galerie d art étant moi même artiste peintre qui cherche surtout la commun…
  • Gjuhët: العربية, English, Français, Italiano, Español
Për të mbrojtur pagesën tënde, mos transfero para dhe mos komuniko asnjëherë jashtë faqes së internetit ose aplikacionit të Airbnb.

Gjëra që duhen ditur

Rregullat e shtëpisë
Çregjistrimi: 12:00 e pasdites
E papërshtatshme për fëmijët dhe foshnjat
Nuk lejohen kafshët shtëpiake
Lejohet duhani
Shëndeti dhe siguria
Zbatohen udhëzimet e Airbnb për distancimin social dhe të tjera që lidhen me COVID-19
Nuk është raportuar se ka sinjalizues monoksidi karboni Shfaq më shumë
Alarm tymi
Rregullorja e anulimit

Eksploro opsione të tjera në Carthago dhe përreth

Më shumë vendqëndrime në Carthago: